Plusieurs crèmes hydradantes pourraient accèlerer l'apparition de cancers de la peau selon les équipes des docteurs Yao-Ping Lu et Allan Conney , tous deux chercheurs à l'Université Rutgers (New Jersey). Pas question toutefois de céder à la psychose puisque, pour le moment, les résultats de cette étude ne portent que sur des tests effectués sur des souris.

Pour parvenir à ces conclusions, les scientifques ont appliqué 4 crèmes hydratantes forts célèbres (Dermabase, Dermovan, Eucerin et Vanicream) sur des souris rasées à raison d'une application par jour durant 17 semaines. A l'issue de ces tests, et après une exposition régulière à des rayons UV, il a été constaté (bien après la fin du traitement) une augmentation de 69% des formation de tumeur chez les souris traitées avec des crèmes hydratantes.