Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - violence

Fil des billets

14 fév.

Prison ferme pour Joey Starr !

Joey StarrJoey Starr chanteur et leader du groupe NTM a été condamné hier, vendredi 13 Février, à 3 mois de prison ferme et 2000 euros d'amende pour des faits de violence perpétrés sur son ex-compagne, Leïla, également mère de ses deux enfants Matisse et Kalil. En Août dernier, cette dernière avait déposé une main courante contre Joey Starr affirmant avoir été frappée et mordue le père de ses enfants.

Le ministère public avait de son côté requis 4 à 6 mois de prison ferme, peine pouvant être assortie d'un sursis partiel. C'est la troisième fois sur 13 condamnations, que Joey Starr est condamné pour des faits de violence.

Lire la suite...

05 oct.

Fracture du nez pour la directrice d'un collège !

Nouveau cas de violence à l'école signalé par le quotidien le Parisien. Cela s'est produit le 24 septembre dernier au collège Elsa-Triolet, situé dans le 13eme arrondissement de Paris. Une élève de 15 ans n'appréciant pas de se faire envoyer en permanence par la Directrice de l'établissement suite à son retard , lui aurait assené un violent coup de poing au visage.. résultat fracture du nez et incapacité de travail de 15 jours.

L'enseignante a porté plainte recevant le soutien des autres professeurs du collège mais aussi de Michel Soussan, directeur de l'Académie de Paris, qui s'est engagé à l'accompagner y compris au niveau judiciaire. Elle a été opérée ce vendredi dans un hôpital Parisien. Au même moment, les professeurs du collège ont cessé le travail durant 2 heures pour témoigner de leur solidarité.

Lire la suite...

30 sept.

Une instit' rouée de coups par un élève de 11 ans !

Dans la série "mais à quelle époque vivons nous", une institutrice de CM1, enseignant à l'école primaire Jean-Jaurès de Persan dans le Val-d'Oise, a été rouée de coup vendredi dernier par un élève âgé d'à peine 11 ans.

L'enfant n'aurait pas apprécié certaines remarques de son institutrice et se serait jetté sur elle selon plusieurs témoignagnes d'élèves. Frappée aux jambes aux bras mais aussi au visage, l'enseignante s'est vu octroyée un arrêt de travail de 8 jours. Elle serait, mais qui ne le serait pas à sa place, particulièrement choquée.

L'Inspecteur d'Académie a confirmé les informations du quotidien "Le Parisien" qui indiquait que l'enfant, connu pour être perturbé, bénéficiait d'un suivi pédagogique particulier.

Lire la suite...